INFORMATION DE CONTACT
INFORMATION DE CONTACT

INFORMATIONS DE CONTACT:


ADRESSE:
2 Avenue de Rimiez,
06100, Nice

TÉLÉPHONE:
 0493272260

RÉSEAUX SOCIAUX:


Nymphoplastie -
15451
page-template-default,page,page-id-15451,ajax_fade,page_not_loaded,,paspartu_enabled,paspartu_on_top_fixed,paspartu_on_bottom_fixed,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-12.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Nymphoplastie

« Avec 20% d’interventions supplémentaires par an depuis 5 ans, la nymphoplastie est une chirurgie en constante augmentation. Contrairement aux idées reçues cependant, l’influence de la culture pornographique n’est pas à l’origine de cette progression.
Le préjudice esthétique est peu évoqué par les patientes ayant recours à la nymphoplastie.
La majorité d’entre elles consultent en raison de la gêne physique, voire de la douleur, occasionnée par la saillie des petites lèvres, notamment lors de la pratique d’un sport »

Cette chirurgie est-elle faite pour moi ?

La réduction des petites lèvres est destinée à toutes les femmes qui souffrent de petites lèvres génitales trop développées ou hypertrophiques, que ce soit pour des raisons esthétiques, pour l’habillement, ou lors des rapports sexuels ou encore la pratique de certains sports .

Il est difficile de donner une définition de l’hypertrophie des petites lèvres tant les variations anatomiques sont importantes d’une femme à l’autre. Les deux côtés peuvent être concernés mais parfois un seul , créant une asymétrie très gênante. Cette intervention peut se faire à tout âge, parfois plus tôt chez les jeunes filles très complexées ou plus tardivement dans la vie génitale après les accouchements ou après la ménopause.

 

En quoi consiste cette chirurgie ?

La nymphoplastie “labiaplastie” consiste à réduire la taille des petites lèvres génitales en cas d’hypertrophie de celle-ci.

La nymphoplastie corrige le défaut pour que « plus rien ne dépasse » et rétablit une certaine symétrie . De plus la technique envisagée pourra corriger l’hypertrophie du capuchon du clitoris.

La technique adoptée devra la mieux correspondre à votre indication ;

> LA TECHNIQUE LONGITUDINALE :
Il s’agit de la technique la plus pratiquée en France. Il existe très peu de trouble de cicatrisation avec cette technique « la cicatrisation se fait généralement en 15 jours ».Dans de rares cas il peut survenir une dyspareunie avec cette technique « douleur pendant les rapport », généralement ce trouble est transitoire.

> LA TECHNIQUE AVEC PLASTIE EN V :
Cette technique plus récente à l’avantage de cacher la cicatrice à l’intérieur pour diminuer les risques de désunion cicatricielle. Cette technique permet d’effectuer des réductions de moyenne à petite importance. En cas hypertrophie majeure des petites lèvres cette technique n’est pas indiqué.

Est-elle douloureuse ?

La chirurgie de réduction des petites lèvres n’est pas douloureuse, il existe cependant un inconfort car l’œdème post opératoire peut-être important.

Quelle(s) suite(s) ?

Les sutures se font aux fils résorbables, il n’y a donc pas de retrait des fils à effectuer. Une visite post opératoire est conseillé pour vérifier le bon déroulement de la cicatrisation. L’activité sexuelle est possible au bout d’un mois.

Un résultat physique mais aussi psychologique

 

L’objectif de l’intervention est d’obtenir une vulve harmonieuse, avec une taille des petites lèvres en rapport avec celle des grandes lèvres et du volume de la vulve. La nymphoplastie contribue également à la qualité  de la vie sexuelle par la confiance et l’estime de soi qu’elle rétablit

Le saviez-vous ?

C’est parce qu’elle est reconnue comme pouvant entrainer une gêne physique que la nymphoplastie peut être prise en charge pas l’Assurance Maladie ( après accord )

Toute l’information nécessaire à la compréhension de votre traitement vous sera fournie lors de cette consultation.
Cette intervention est pratiquée à la Clinique St George à Nice qui est engagé, sur la base de valeurs fortes clairement affichées, par la devise suivante : « Le patient dans le cœur et l’excellence en tête ».